Courir Luchon Superbagnères

La passion de la course

  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Hommage

Envoyer Imprimer PDF

LA LONGUE HISTOIRE  DE LA COURSE PEDESTRE
DANS LE PAYS DE LUCHON


L’INITIATEUR, JACQUES TURBLIN

Créateur de Luchon-Superbagnères-Luchon en 1979, Jacques Turblin est décédé au début du mois de mars 2006, à l’âge de 69 ans. Atteint en 1990 par la terrible maladie d’Alzheimer, son corps vigoureux de sportif a résisté pendant seize longues années. Avec une vigilance et une ténacité sans faiblesse, son épouse l’a accompagné, faisant tout ce qui était possible pour ralentir la progression inexorable du mal.
Le Docteur Jacques Turblin, généraliste et spécialiste en médecine sportive, mais aussi bon coureur de demi-fond, exerçait à Toulouse. Il venait à Luchon régulièrement dès son enfance avec ses parents. Dans son livre «Courir, mon doping », il relate quelques faits marquants de ces périodes heureuses. Et son attachement s’est trouvé renforcé par la complète guérison, grâce aux insufflations d’eau sulfurée, de sa fille qui avait perdu 50% de son audition à la suite de graves otites.
Par ses articles dans les revues spécialisées, ses conférences, ses livres et son activité de coureur, il a été, en France, parmi les quelques personnalités qui ont assuré la promotion des courses populaires sur route et encouragé jeunes et anciens, talentueux et médiocres, à y participer.  C’est grâce à l’opiniâtreté de ces pionniers et en dépit des réticences de beaucoup d’entraîneurs d’athlétisme, que ces épreuves se sont multipliées.
Fidèle client de l’Hôtel des Deux-Nations, il venait souvent, surtout pour pratiquer le ski à Superbagnères. Il a alors pensé à une course entre Luchon et le Plateau au panorama grandiose. Le spectacle sublime des sommets qu’offrait la route ne pouvait qu’ajouter un puissant attrait à celui de l’effort gratuit, source de bienfaits physiques et moraux. C’est ainsi qu’est né, le premier dimanche de septembre 1979, la course Luchon-Super-Luchon. Jacques Turblin en a été le prestigieux organisateur jusqu’en 1988. Chaleureux et sincère, il communiquait son enthousiasme autour de lui et donnait confiance aux plus timides.
En 1983, 277 coureurs avaient bouclés les 36 700km de l’épreuve. Très connu à l’étranger, il avait tissé des liens étroits avec un entraîneur portugais qui était venu en 1987 avec vingt et un coureurs, dont le fameux Jaime Mendes qui avait gagné en 2h13mn13s, après être monté en 1h13mn03s, records qui n’ont  jamais été approchés.
Jacques Turblin, qui, probablement, ressentait les premiers symptômes du mal qui l’a accablé, s’est retiré en 1988. Christian Emportes, employé au Service des Fêtes et collaborateur de Jacques Turblin depuis la création de l’épreuve, lui a succédé. En 1993, il a créé un classement officiel pour les coureurs, de plus en plus nombreux, qui souhaitaient arrêter à Superbagnères.
En 1996, après le retrait de Christian Emportes, c’est Maurice Sanson, secondé par Gérald Penza et  Christian Lafont, qui a pris la responsabilité de l’association organisatrice.
L’année suivante s’est ajoutée le même jour, soit le 7 septembre 1997, une troisième  course, la montée de Luchon à Superbagnères par le tracé de la voie de l’ancien train, devenu une agréable piste forestière.
En 1998, cette troisième course, s’est déroulée le 8 mai et a réuni 194 partants alors qu’ils n’étaient que 35 l’année précédente.
Cette même année a eu lieu la vingtième édition de Luchon-Super-Luchon. Le nombre de concurrents pour cette course trop éprouvante, restant autour de quarante depuis trois ans, son organisation a été abandonné.
Restaient donc deux courses, les deux montées de Luchon à Superbagnères, l’une par la route, baptisée La Panoramique, et l’autre par la voie de l’ancien train. Celui-ci était désigné familièrement par les luchonnais sous le nom de « la Crémaillère ». C’est ainsi qu’il a retrouvé un nouvel usage : la course pédestre qui emprunte le même parcours s’appelle La Crémaillère. Elle s’est déroulée le 8 mai jusqu’en 2004, mais, cette année-là, les concurrents avaient pataugé dans une neige tardive tombée quelques jours avant la course. Pour cette raison, il a semblé préférable de l’organiser plus tard. Elle a eu lieu en juillet, en 2005, 2006 et 2007 et en juin 2008.
Le 14 juin 2009, les Championnats de France de Course en Montagne se sont disputés sur la montée Luchon-Superbagnères en empruntant les deux tiers du tracé  de La Crémaillère auxquels ont été ajoutés, un kilomètre au départ dans les avenues de Luchon, et, à la fin, un long détour sur les pistes de ski d’Arbesquens afin que la distance minimum requises pour cette épreuve soit atteinte.
En 2010, c’est le tracé traditionnel de 5.400km qui a été retenu à la date du 20 juin.
Quant à la Panoramique, elle s’est déroulée tous les ans le premier dimanche de septembre mais en 2010, à cause de la concurrence d’un trail à 20km de Luchon, il a semblé préférable de l’avancer au dimanche 29 août.
En 2002, a été créée une course de 10km en soirée dans les avenues et boulevards de Luchon. Elle a été appelée La Ronde des Fleurs et s’est déroulée le vendredi, puis le jeudi en prélude aux festivités de la Fête des Fleurs, manifestation la plus célèbre de la Station Touristique et Thermale. En 2010, ce sera le jeudi 19 août à 20 heures. Cette course connaît un succès grandissant avec près de deux cents engagés en 2009.
Ceux sont donc trois courses que l’Association Courir à Luchon et à Superbagnères propose tous les ans.
Pendant la même période, d’autres courses pédestres ont été organisées dans le Luchonnais, le plus souvent dans le cadre de fêtes locales, à Luchon même, à Saint-Mamet, à Cathervielle, à Jurvielle puis, plus récemment, à Juzet-de-Luchon avec la Grande Course  des Poujastou, à Montauban de Luchon avec la Foulée des Hourns et à l’Hospice de France où, de 1992 à 1999, le Luchon-Haute-Montagne a animé ce lieu historique avec le Trophée du Vénasque.
Peut-être, quelques équipes de sportifs bien motivés les feront revivre un jour…

Mise à jour le Jeudi, 06 Mai 2010 11:53  

Newsflash

La course la Crémaillère aura lieu le dimanche 18 juin 2017 à partir de 9h30.


Retrouver le bulletin d'inscription dans la section Crémaillère.

Image au hasard

img_2928.jpg