Courir Luchon Superbagnères

La passion de la course

  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille
Actualités

Inscription Crémaillère 2017

Envoyer Imprimer PDF

La course la Crémaillère se déroulera le dimanche 18 juin 2017 à partir de 9h30 entre Bagnères-de-Luchon (altitude 630 m) et 5,8 km plus loin au plateau de Superbagnères (altitude 1800 m).



Bulletin d'inscription de la Crémaillère 2017

Mise à jour le Vendredi, 26 Mai 2017 19:26
 

Résultats Crémaillère 2016

Envoyer Imprimer PDF

Les résultats de la Crémaillère 2016 qui s'est déroulée le dimanche 19 juin 2016 sont disponibles.

 

Classement Crémaillère 2016 (format pdf)

 

Classement du kilomètre vertical Crémaillère 2016 (format pdf)

 

 

Adelaïde PANTHEON, vainqueur en féminines

Adelaïde PANTHEON, vainqueur en féminines

 

 

Laurent VICENTE, vainqueur en masculins

Laurent VICENTE, vainqueur en masculins

 

podium

Les podiums masculin et féminin réunis

Mise à jour le Mardi, 28 Juin 2016 08:34
 

Deux beaux vainqueurs à la crémaillère

Envoyer Imprimer PDF

 

COURSE PEDESTRE

DEUX BEAUX VAINQUEURS A LA CREMAILLERE

UNE CONFIRMATION : SAÏD JANDARI

UNE REVELATION : ADELAÏDE PANTHEON

 

La quinzième Crémaillère, montée pédestre de Luchon à Superbagnères par le tracé que parcourait l’ancien train entre 1912 et 1966, et qui est devenu une agréable piste forestière, a connu un incontestable succès.

Cent-soixante-dix concurrents se sont présentés au départ. Certes, les records n’ont pas été battus mais ils ont approchés d’une minute pour les hommes et d’une minute et vingt-et-une seconde pour les féminines. Et cinq coureurs sont allés plus vite que le train qui mettait quarante-cinq minutes pour s’élever de 630m à 1 800m.

LA COURSE : Le brouillard, obstinément immobilisé depuis deux jours dans le vallon luchonnais dès 1 000m d’altitude, s’est disloqué enfin de nuit comme l’avaient prévu les services de la Météorologie, mais quelques lambeaux de brume, dont un sur Superbagnères, sont restés accrochés à la montagne jusqu’à onze heures.


Et c’est par une température idéale de 10° qu’un peloton compact s’élance à vive allure sur le macadam des Allées d’Etigny puis de l’Avenue du Maréchal Galliéni. Il est mené par le montpelliérain Laurent Vicente qui conserve la tête sur les deux cents premiers mètres de la rude montée.

Par la suite, Saïde Jandari prend le commandement et ne le quittera jamais. Mais ses poursuivants sont sur ses talons et ce n’est que dans le dernier tiers de la montée que les écarts se creuseront peu à peu.

A moitié parcours, à l’ancienne halte de Mi-Sahage où, jadis, se croisaient les trains, passent, dans l’ordre, Saïd Jandari, du club d’Aire-sur-l’Adour, premier, Didier Zago, du Pays Basque, deuxième, Laurent Vicente, troisième, Jérôme Fournier, de Luchon, quatrième, Gilles Ségris, parisien, devenu savoyard, cinquième, Frank Lelut, de Nîmes, sixième, Denis Laffaille, de Pau, septième, Benoît Dunet, de l’Aveyron, huitième, Pierre-Laurent Viguier, de Balma, neuvième, l’auvergnat Christian Malbo, dixième, les coureurs du Val d’Azun, Yann Mondot et Christian Montuelle, onzième et douzième, l’ariégeois Denis Berbiguier, treizième, Pierre Mouluquet, de Mourenx, quatorzième, et le jeune Guillaume Beauxis , du Val d’Azun, quinzième.

Ensuite se présente la première féminine Marie-Laure Dumergues, d’Aire sur l’Adour, talonnée par Adélaïde Panthéon, de La Bourboule.

Peu après, celle-ci dépassera son aînée, Championne d’Europe, mais à court de forme suite à une blessure qui l’a contrainte à interrompre son entraînement.

A Artigue-Ardoune, soit aux deux tiers de la montée, Saïd Jandari n’a pas encore décramponné Didier Zago tandis qu’en troisième position, Jérôme Fournier devance Laurent Vicente.

Et à l’arrivée, Saïd Jandari, remporte une quatrième victoire à la Crémaillère en 42 mn 37s, soit à 40 secondes de son meilleur temps, 41 mn 57s en 2008, et à 1 mn 05s du record de Gilles Icart, qui tient depuis onze ans.

Jérôme Fournier, bon troisième, réalise sa meilleure performance à La Crémaillère en 43 mn 31s, tandis que Laurent Vicente, battu mais avec les honneurs, lui concède dix secondes.

Gilles Ségris, est cinquième en 44mn 52s, soit un peu au-dessous de sa performance accomplie en 2007 où il avait triomphé en 42 mn 35s.

Benoît Dunet obtient une belle sixième place en 45 mn 49s devant Franck Lelut, autre ancien vainqueur, lui en 2004 en 43 mn 19s ; celui-ci vient d’effectuer son retour à la compétition après une interruption pendant deux ans.

Arrivent ensuite : huitième, Denis Lafaille, à 3 mn 56s, neuvième, Pierre-Laurent Viguier, troisième de la dernière Ronde des Fleurs, à 5 mn 07s, dixième, Yann Mondot, à 5 mn 44s, onzième Christian Malbo, douzième, Denis Berbizier, puis Christian Montuelle et Guillaume Beauxis, treizième et quatorzième.

LE TRIOMPHE D’ADELAÏDE PANTHEON

Cette jeune auvergnate de vingt ans qui arrive à la quinzième place, parmi les hommes, crée la sensation.

Elle s’était distinguée le dimanche précédent, lors de l’ascension du Ballon d’Alsace, par une deuxième place derrière une suisse, ce qui lui avait valu une indiscutable sélection en équipe de France.

Sa victoire éclatante à la Crémaillère en 50 mn 11s, soit à seulement 1 mn 21s du formidable record féminin d’Isabelle Guillot, la propulse tout près de la Championne d’Europe Marie-Laure Dumergues et, par conséquent, en mesure de se hisser sur une marche du podium lors des prochains Championnats d’Europe, le 10 juillet prochain.

Prudente mais déterminée, elle a affiché, dans cette Crémaillère au profil si sévère, des qualités impressionnantes sur les fortes pentes.

Elle formera, avec Marie-Laure Dumergues, un tandem de haut niveau pour la France dans les confrontations internationales.

Derrière ces deux championnes, la luchonnaise Sophie Sutra termine à la troisième place en 1h 00mn 12s. Elle devance d’une minute Nadine Hauret-Clos, de Bordères sur l’Echez, quatrième, Nawal Pinna, de Toulouse, cinquième, Muriel Bertrand, de Saint-Gaudens, sixième, Anne-Marie Pauget-Laclau, de Pau, septième, Bernadette Penhard, de Tarbes, huitième, Céline Faure, d’Aire sur l’Adour, neuvième, Anne Sénéchal, de Saint-Laurent de Neste, dixième, Véronique Ferfoglia, de Luchon, onzième, et Marie-Laure Chanfreau, de Labarthe de Rivière, douzième.

LES EXPLOITS DES « VIEUX » :

A soixante-six ans, le grimpeur bigourdan Alexandre Boukechiche est monté en 1h 01 mn. Son camarade de club de Bordères sur l’Echez, Pierre Martinez est premier septuagénaire en 1h 12mn, André Laclau d’Oloron, deuxième en 1h 15 mn, à 77 ans, Claude Couturier, de Montauban, troisième en 1h 32mn, et Jean Suberville, de Saint-Pé de Bigorre, quatrième en 1h 57 mn à 76 ans.

Quant à Gilbert Berthomieu, de l’Hérault, s’il était monté en 1h 26mn à 80 ans, il vient d’améliorer ce temps d’une minute : 1h 25 mn 03s à 81 ans. Souhaitons-lui de ne pas s’arrêter là.

 

MS

Mise à jour le Mardi, 28 Juin 2016 08:32
 



Newsflash

La course la Crémaillère aura lieu le dimanche 18 juin 2017 à partir de 9h30.


Retrouver le bulletin d'inscription dans la section Crémaillère.

Image au hasard

img_2939.jpg